Accueil > Projets d’action culturelle > Centre culturel mobile > Calendrier 2017-2018 > Festi W:Halll 2017

Festi W:Halll 2017

Dimanche 10 septembre | Woluwé-Saint-Pierre

La Concertation ASBL a proposé une activité participative, allant à la rencontre du public de Woluwé-Saint-Pierre sur la place communale.

Les participants étaient invités à entrer dans une gigantesque bulle gonflable de 6 mètres de diamètre. Cette bulle est issue du projet « Murs Murs - Centre culturel mobile ». La Concertation ASBL a questionné les lieux bruxellois familiers et non familiers ainsi que les liens à Bruxelles.

Durée de l’activité  : environ 20 minutes/personne
Public de l’activité : tout public

L’activité se présente comme un voyage dans Bruxelles. Le public a été accueilli et encadré à chaque étape du parcours par l’équipe de La Concertation ASBL : deux personnes devant les cartes, deux à l’entrée de la bulle et deux à l’intérieur.

La première étape du parcours s’est déroulée en dehors de la bulle. A l’extérieur, à terre juste à côté de la bulle, se trouvait une grande carte vierge de Bruxelles, sur laquelle il y avait quelques repères (Le canal de Bruxelles, l’Ulb / la Vub ou encore le Manneken Pis.) Les participants ont placé trois gommettes de couleurs différentes sur la carte : Une gommette rouge là où ils habitent, une gommette bleue là où ils aiment passer du temps et une gommette verte sur un lieu qu’ils souhaiteraient découvrir. Ils pouvaient s’aider d’une vraie carte détaillée de Bruxelles, placée juste à côté. Une fois qu’ils ont placé les gommettes, on leur a indiqué que le voyage continuait dans la bulle. Ils ont attendu à l’entrée qu’on leur ouvre la bulle.

A l’intérieur, la bulle était divisée en quatre parties :

  • A l’entrée à droite, une valise ouverte contenait une trentaine d’objets et gadgets en tous genres (Un yo-yo, un chapeau, un klaxon etc.) Les participants sont entrés, groupe par groupe. Ils ont fouillé la valise et ont choisi un objet qui, selon eux, représentait le lieu qu’ils souhaiteraient visiter.

  • Au milieu de la Bulle, ils ont complété un petit questionnaire : « Mon lieu à découvrir est… » et « J’ai choisi cet objet car… » Le but est de garder une trace écrite, qu’ils pourront suspendre sur un fil à l’extérieur, grâce à une pince à linge. Sur la gauche, des baffles diffusaient des sons provenant de la ville de Bruxelles, enregistrés par l’asbl Bruxelles nous appartient.
  • Le public a ensuite pu se faire prendre en photo avec leur objet. La Bulle se terminait avec une seconde valise, plus petite, dans laquelle les participants ont dû déposer leur objet. Ils ont alors pu se servir parmi des cartes de Bruxelles disposées dans un petit panier.

  • A l’extérieur, ils ont été accompagnés par un des animateurs pour accrocher leur fiche sur un fil, suspendue par des pinces à linge.

L’activité a touché entre 60 et 80 personnes. Le public est arrivé en nombre vers 15h, période où le ciel était ensoleillé. Les arrivants étaient essentiellement composés de familles, d’enfants de 3 à 15 ans, de parents, de grands-parents, de locaux et d’extra-locaux. Ils étaient souvent curieux et nous ont beaucoup demandé à quoi servait cette bulle.

L’aspect ludique de la bulle a beaucoup plu aux enfants, qui ont représenté la majorité des participants. Ils étaient souvent accompagnés par leurs parents mais pas toujours. Les plus jeunes ne comprennent pas toujours la carte : ils savent dans quelle commune ils habitent et où ils aiment passer du temps, mais ont plus de mal à définir un lieu qu’ils aimeraient visiter. Ils choisissent donc très souvent un repère déjà visible : l’Atomium ou encore l’aéroport de Zaventem. Ce dernier a quand même mené à des lieux intéressants et exotiques comme l’Asie. Quelques adultes en couple ou seuls ne se sont pas sentis visés par l’activité, surtout fréquentée par des enfants. De nombreux participants ont eu des réponses originales concernant leur lieu à visiter. A l’intérieur de la Bulle, tous ont été enthousiastes, et ont bien réfléchi à l’objet à choisir et à sa signification.

Les autres activités organisées pendant la journée étaient logiques par rapport à la nôtre. Un stand proposait de créer son propre badge avec une partie du monde, un autre de répondre à des questions puis de les accrocher sur le même fil grâce à des pinces à linge. Cela a permis au public d’enchaîner les activités et d’y trouver un sens.

Portfolio

Newsletter
 
La lire
Initiatives culturelles

Blog réflexif de La Concertation ASBL – Action Culturelle Bruxelloise

Suivez-nous 

Restez informés sur les activités de La Concertation et de ses membres !