Castrum est un projet socio-artistique qui se nourrit de Bruxelles et parle à Bruxelles de Bruxelles. Ce titre est provisoire depuis longtemps et, comme souvent, on s’attache à des titres provisoires qui deviennent ensuite lentement définitifs.

Afin de valoriser le matériel récolté durant le projet « MURS MURS – centre culturel mobile » porté par LAC en 2015 et 2016, LAC, ses membres et les artistes de la Compagnie Les Nouveaux Sauvages envisagent de travailler sur l’appropriation et l’interprétation de cette matière récoltée pour la transformer en œuvre artistique. Mais ceci, ce n’est que le début de ce projet artistique. Enrichies par des résidences d’artistes auprès de plusieurs structures membres du réseau de LAC, ces données intègrent des informations issues des différentes analyses partagées du territoire des Centres culturels bruxellois et les axes de travail et d’action des structures associatives, en tant que structures membres de LAC, en plus aucun travail de recherche et d’exploration mené par la Compagnie d’artistes.

Il s’agit d’un projet artistique et culturel de valorisation du travail des analyses partagées locales et régionale, et de ré-interrogation du territoire bruxellois en confrontant les données existantes à des points de vue actuels. Le projet global se décline en quatre phases principales : analyse de l’existant, confrontation à l’actuel, ré-interprétation créative, transmission en privilégiant une diffusion au sein du réseau de LAC, mais aussi dans les petits lieux bruxellois (cafés, restos, espaces publics, chez l’habitant, …). Le projet a comme objectif principal de permettre la restitution d’une vision d’ensemble, artistique, légèrement décalée de Bruxelles et il s’agit par là même de provoquer chez chacune un questionnement sur le vivre et agir ensemble à Bruxelles.

Fête de fin de saison 2019