Cynthia et Jean-Patrick sont fonctionnaires à la section BeMaVille de la COCOF. Aujourd’hui, ils nous présentent CASTRUM, une conférence décalée sur l’identité et le vivre ensemble à Bruxelles.

Créé par les comédiens Janie Follet et Alexandre Dewez et initiée par l’asbl La Concertation, cette conférence burlesque repose sur des paroles d’experts et des témoignages d’habitants de cette capitale cosmopolite. Nos comédiens en ont dégagé plusieurs thématiques afin de proposer aux participants un retour aux sources.

A l’arrivée, CASTRUM nous livre leur point de vue loufoque mais aussi sociologique sur l’identité et le vivre ensemble de cette ville aux multiples facettes. A l’aide de micro-trottoirs, de reportages photographiques et de séances d’introspection, Cynthia et Jean-Patrick nous emmènent dans un voyage initiatique à la recherche de l’âme de Bruxelles. Zélés, nos fonctionnaires n’hésiteront pas à nous stimuler pour réveiller l’animal Totem qui sommeille en chacun.e de nous.

Co-écriture : Janie Follet et Alexandre Dewez / Conception et interprétation : Janie Follet et Alexandre Dewez / Scénographie et Costumes: Valérie Perin et Jérémy Suleau/ Photographies : Alexandre Dewez / Création sonore et Vidéo : Alexandre Dewez / Chargée de diffusion : La Concertation / Production : La Concertation / Coproduction : ZOE (asbl). Avec le Soutien de la COCOF, de La Villa Ganshoren, de La Vénerie, du Centre Culturel de Neder-Over-Hembeeck, du Senghor, du Wolubilis, du Centre Culturel Jacques Franck, de la Maison de la Francité.

Site de l’asbl Zoe : ICI.

Castrum

Castrum est un projet socio-artistique qui se nourrit de Bruxelles et parle à Bruxelles de Bruxelles.

Il s’agit d’un projet artistique et culturel de valorisation du travail des analyses partagées locales et régionale (le projet « MURS MURS – centre culturel mobile »), et de ré-interrogation du territoire bruxellois en confrontant les données existantes à des points de vue actuels. Le projet global se décline en quatre phases principales : analyse de l’existant, confrontation à l’actuel, ré-interprétation créative, transmission en privilégiant une diffusion au sein du réseau de LAC, mais aussi dans les petits lieux bruxellois (cafés, restos, espaces publics, chez l’habitant, …).

Le projet a comme objectif principal de permettre la restitution d’une vision d’ensemble, artistique, légèrement décalée de Bruxelles et il s’agit par là même de provoquer chez chacune un questionnement sur le vivre et agir ensemble à Bruxelles.