• 2021

     

    Le Parcours Éducation Culturelle et Artistique

    La Concertation devient la structure référente du consortium de médiation culturelle pour le bassin scolaire de la Région de Bruxelles-Capitale dans le cadre du Parcours d’Éducation culturel et artistique (PECA).

  • 2020

    La Coopération Culturelle Bruxelloise

    La Concertation devient l’organe de gestion de la Coopération Culturelle Bruxelloise portée par le Centre culturel Jacques Franck et les autres membres de son réseau, et reconnue par la Fédération Wallonie-Bruxelles.

     

    2020

  • 2018

     

    Les missions COCOF

    La COCOF devient le pouvoir subsidiant principal de La Concertation, grâce à une convention pluriannuelle signée pour une durée de 5 ans.

  • 2017

    La Concertation Action Culturelle Bruxelloise

    Après plus de dix ans d’activité, la Concertation des Centres culturels bruxellois change ses statuts et devient La Concertation ASBL – Action Culturelle Bruxelloise, évolution qui reflète un désir d’ouverture et d’inclusion pour mieux répondre aux défis d’un développement culturel à l’échelle régionale.

     

    2017

  • 2011

     

    Le soutien de la FWB

    la Concertation des Centres culturels bruxellois signe une convention pluriannuelle avec la Fédération Wallonie-Bruxelles, convention par la suite prolongée par avenant jusqu’au 31 décembre 2017.

  • 2010

    Le soutien de la COCOF

    Le statut d’ASBL permet à la Concertation des Centres culturels bruxellois de solliciter l’aide ponctuelle de la Commission communautaire française (COCOF).

     

    2010

  • 2005

     

    La Concertation des Centres culturels bruxellois

    Le réseau tend à partager les points de vue et les expériences de ses membres sur les enjeux du secteur, et à se rassembler autour de différentes actions et questions spécifiques. Au fil des mois, le réseau se construit sur la conviction que, au-delà des missions propres aux Centres culturels, les Centres culturels bruxellois partagent des valeurs et des enjeux spécifiques à l’environnement socio-culturel et socio-économique dans lequel ils évoluent, à savoir le statut de Grande Ville de la Région de Bruxelles-Capitale, si particulier dans une géographie urbaine à l’échelle de la Belgique.

    La Concertation des Centres culturels bruxellois s’affirme alors davantage comme une plateforme permettant aux Centres culturels bruxellois d’échanger, notamment sur les enjeux liés à la politique culturelle de la région bruxelloise, qu’un simple réseau.

  • 2000

    Le tout début

    La Concertation des Centres culturels bruxellois est créée à l’automne sous la forme d’une association de fait par les Animateurs-Directeurs de 9 Centres culturels bruxellois agréés par la Communauté française. Le but alors défini de la Concertation des Centres culturels bruxellois est de créer un espace de rencontres et de réflexion entre les animateurs(-trices)-directeurs(-trices) des différents Centres culturels bruxellois, d’élaborer des propositions d’actions, des stratégies d’intervention et de faire circuler les informations liées au secteur des Centres culturels et aux particularités du contexte bruxellois. La Concertation des Centres culturels bruxellois se veut aussi être un lieu d’analyse des observations de terrain pour relayer des propositions auprès des Centres ainsi qu’auprès des pouvoirs publics.

    En décembre 2000, l’association se dote également d’une coordination afin de mener à bien un important travail de formalisation du réseau qui donne le jour à une association sans but lucratif (ASBL) avec une véritable personnalité juridique en avril 2005.

     

    2000